lundi 30 décembre 2013

Eldars Ulthwe - Avatar de Khaine

Fin de la première partie de cette commande d'Eldars d'Ulthwe, qui apportera je l'espère un peu de chaleur en cette époque hivernale, avec un Avatar de Khaine de chez ForgeWorld.

Une sculpture somptueuse et démesurée (plus de 13cm de haut, c'est pas rien dans notre milieu ^^) sur laquelle j'aurais pris énormément de plaisir, sans doute la plus plaisante que j'ai eu l'occasion de faire à ce jour...
La quasi totalité du bonhomme aura été réalisée entièrement à l'aérographe, les dimensions étant suffisamment confortables pour traiter ce genre d'effet pyrotechnique avec aisance.

Le schéma de couleurs est calqué sur celui apparaissant dans le jeu vidéo Dawn of War 2, avec quelques petites variations, notamment au niveau de la tête.
Les couleurs "officielles" s'intègrent naturellement avec celles du vaisseau-monde d'Ulthwe, même si le personnage n'a pas d'affiliation avec ce dernier...

L'occasion également pour moi d'expérimenter d'autres effets, notamment sur le socle, qui est construit avec une feuille de milliput brisée aux endroits des pieds de la figurine, puis recollés avec un léger décalage pour simuler les cratères formés par la lave.
Un autre effet spécial que j'avais déjà réalisé à l'occasion sur la main sanglante : un filet de sang simulé grâce à un fil de nylon collé puis noyé sous plusieurs épaisseurs de Tamiya X-27.
Le symbole sur le pagne a été réalisé avec un pochoir en papier imprimé, mais en négatif : j'ai conservé la partie blanche découpée, puis fixée temporairement au latex de masquage sur son emplacement, préalablement passé en blanc à l'aéro, avant de reprendre le noir du pagne de la même manière : le blanc étant masqué par le papier, on obtient un symbole très net et totalement intégré au reste.

Le socle a été accordé à la table du client, même si j'aurai personnellement préféré qu'il reste noir ^^
Le tout aura demandé une vingtaine d'heures de travail quand même...


6 commentaires:

  1. Belle performance. Le rendu lave est excellent. Dommage pour la couleur du socle un peu clair...
    Jos

    RépondreSupprimer
  2. Merci à tous ;)
    Pour les socles, voir post suivant sur la vue d'ensemble...

    RépondreSupprimer
  3. Salut

    très belle réalisation et le fait que tu l'as fait à l'aero tombe bien car j'avais des questions du fait que je vais m'en prendre un (enfin) d'ici peu.

    Tu as utilisé de la peinture à l'huile ou acrylique ? voir les deux ?

    Pour ton travail, du commende par les couleurs dans les "creux" et après au dessus ? ou tu fais comme certain, avec des jus pour colorer les "creux" puis tu retires le surplus sur les volumes ?

    se sont des questions simple mais comme je vois plusieurs techniques je ne sais pas vraiment comment il faut appréhender cet appareil.

    RépondreSupprimer
  4. Salut Fab !

    Acrylique uniquement sur celui-ci, mais je viens de faire des tests avec de l'huile en complément (pour les lavis en fait) et ça marche plutôt bien.
    Ici, la lave est peinte du plus clair vers le plus foncé, en faisant gaffe pour les derniers passages de réduire la zone pour pas niquer le boulot précédent (du coup, la grande taille aide bien^^).

    Donc rien de particulier ici, à part la grande précision nécessaire, et pas de peinture qui fait des blagues à boucher la buse (sinon faut utiliser une molette pour bloquer la butée et éviter de tirer la gâchette trop en arrière) - Explication : la peinture fait fréquemment des grumeaux qui s'accumulent sur le bout de l'aiguille, obligeant à "surcompenser" en augmentant l'ouverture du passage de peinture, jusqu'au point de rupture, ou la peinture va sortir en trop grosse quantité, et provoquer des coulures.
    La seule solution est soit d'utiliser des peintures de grande qualité sans grumeaux (encres acryliques ou hansa pro color sont bien), soit de bloquer la butée (les modèles Evolution Silverline et Infinity en ont une d'origine, pour les autres c'est une pièce détachée) et de nettoyer la pointe quand ça bouchonne.

    La technique des lavis aurait fonctionné également, mais sans doute en complément, ou pour accentuer certains creux. Parce que dégrader dans les fissures à coup de lavis me semble très hasardeux (on contrôle pas la zone d'application en fait).

    RépondreSupprimer